Cheveux

Mes débuts capillaires

évolution capillaire

Salut les amis ! J’espère que vous vous portez bien. Après vous avoir écrit un article sur l’aventure capillaire, je vous invite à découvrir celui sur mes débuts capillaires. Personnellement, je reviens de très loin. J’avais un rapport assez conflictuel avec mes cheveux. Je ne les supportais tellement pas qu’ils ne voyaient jamais la lumière du jour. Je les défrisais tous les 1,5 mois sans réaliser que cela les abimait sérieusement. Du coup, mes cheveux étaient très fins, sans volume et j’étais persuadée qu’ils ne pouvaient pas dépasser la longueur des épaules.

Pertes de cheveux

Revenons en décembre 2012, cela faisait quelques mois que j’entendais parler « d’aventure capillaire ». Après quelques recherches, j’avais pris la décision de commencer à prendre soin de mes cheveux. Ma routine était particulièrement simple et se résumait à une crème hydratante, l’huile de ricin, un shampoing et un après-shampoing. J’étais déterminée à avoir de beaux longs cheveux défrisés. Malheureusement tout ne s’était pas passé comme prévu.

Noël 2012, je m’étais rendue à un salon de coiffure pour me faire un beau tissage mais la coiffeuse avait beaucoup trop serré la couture. Résultats des courses ? J’avais perdu tous mes cheveux de devant et je m’étais retrouvée avec une alopécie au niveau des tempes. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, j’avais connu une importante perte de cheveux à cause du shampoing que j’utilisais à l’époque. Le shampoing comportait du sulfate, un composant chimique nocif qui peut causer la perte des cheveux. Malheureusement, je m’en étais rendue compte assez tard et cela m’avait couté assez cher. Voici le résultat de ces deux incidents combinés :

cheveux cassés

Je n’avais jamais eu les cheveux aussi ravagés de toute ma vie. Ces mésaventures m’avaient réconforté dans l’idée que mes cheveux ne pousseraient jamais. Malgré tout, j’avais gardé espoir et décidé de poursuivre mon aventure capillaire avec plus de rigueur.

Je m’étais alors construite une routine capillaire en béton, j’avais limité mes défrisages à une fois tous les sept mois et je faisais des coiffures qui laissaient respirer mes cheveux de devant. Je prenais des photos de mes cheveux tous les mois afin de pouvoir observer les résultats de plus près.

Started from the bottom now we hair

Un an plus tard, mes cheveux étaient en meilleure santé, ils avaient gagné en volume et en longueur. J’avais également pris la décision de passer au naturel et j’avais entamé ma période de transition en février 2014. Voici une photo de mes cheveux un an plus tard :

évolution capillaire

Vous pouvez clairement voir la différence après seulement 11 mois. Mes cheveux n’étaient pas particulièrement longs mais ils étaient en bonne santé et j’avais pu récupérer mes cheveux de devant.

J’espère sincèrement que cet article va pouvoir aider d’autres filles. Cet article est la preuve qu’il suffit de bien prendre soin de ses cheveux pour les faire pousser. Il est important que vos cheveux soient en bonne santé pour gagner en longueur. Si cet article peut convaincre certaines d’entre vous à entamer votre aventure capillaire, ça serait déjà une très belle victoire pour moi.

Mes prochains articles porteront sur ma routine capillaire et les produits que j’ai utilisé pour faire repousser mes cheveux de devant. En attendant, n’hésitez pas de me poser toutes vos questions en commentaire et n’oubliez pas de partager l’article !

A très bientôt !